Exposition sur les Diaconesses de Reuilly

Affiche Exposition Diaconnesses de Reuilly au temple du HâAprès une préparation de trois mois avec l’équipe Expo du Hâ, le temple a accueilli la très belle exposition sur les Diaconesses de Reuilly du vendredi 11 janvier, jour de l’inauguration, au samedi 19 janvier 2019.

L’exposition est composée principalement de photographies de Karine S. Bouvatier et de textes de Frederick Casadesus, issus du livre  Les Diaconesses de Reuilly à livre ouvert, éditions Olivétan.

Plus de 500 personnes ont pu apprécier cette exposition : 250 environ lors du culte de la cité et 200 environ lors du culte œcuménique le dimanche suivant.

Enfin, l’inauguration et la semaine d’exposition, dont une visite organisée avec les catéchumènes, ont attiré une cinquantaine de personnes. Ainsi, le public a été assez large.

Malheureusement, la rencontre avec les diaconesses a du être annulée en raison des violences urbaines, qui ont eu lieu dans le quartier en marge des manifestations. Cependant, une rencontre avec les sœurs est prévue pour l’automne.

Des livres sur les Diaconesses de Reuilly et la vie monastique ont été vendus. Le livre « Les Diaconesses de Reuilly à livre ouvert » est en effet un très bel hommage et un soutien en faveur des diaconesses.

Une situation d’urgence pour nos sœurs de Bafut

Dans leur lettre d’information trimestrielle janvier – mars 2019, les Diaconesses de Reuilly attire l’attention sur une situation d’urgence que vivent leurs sœurs, nos sœurs en Christ, de Bafut.

Nous publions ici des extraits de cette lettre d’information :

La communauté des sœurs de l’Emmanuel à Bafut (région anglophone du nord-ouest du Cameroun) est l’une des premières communautés monastiques protestantes d’Afrique. Depuis 2016, le pays traverse des violences.

Bafut, village où est installée la Communauté, est un lieu particulièrement exposé. En deux ans et demi environ, 400 000 personnes ont déjà quitté la région. La vie économique est paralysée ; circuler est devenu difficile et risqué, les moyens de subsistance sont réduits aux quelques cultures encore possibles. Nous sommes dans une situation d’extrême urgence.

En soutenant activement les Diaconesses de Reuilly et grâce à votre générosité, vous soutenez leurs sœurs de la Communauté de Bafut touchée de plein fouet par cette situation. Elles-mêmes ont dû quitter leur monastère. Vous pouvez adresser un don en faveur de nos sœurs (ponctuel ou sur une base régulière (préférable)). Votre soutien financier est essentiel. En adressant votre don dès maintenant, vous nous permettrez d’aider nos sœurs immédiatement. 

Pour soutenir nos sœurs de BAFUT, vous pouvez adresser vos dons directement à Sœur Econome, Communauté des Diaconesses de Reuilly, 10 rue Porte de Buc, 78000 VERSAILLES

Pour recevoir la lettre d’information par email, vous pouvez adresser un email aux Diaconesses de Reuilly, en leur communiquant vos nom, prénom et email.

Grand succès de l’exposition photos

Les Diaconesses de Reuilly font également part du grand succès de l’exposition photos qui continue son tour de France et au delà des frontières jusqu’à Genève.

Après le temple de Montpellier, l’Oratoire du Louvre, Versailles, c’est à Bordeaux (ville de naissance de nos fondateurs) que s’est tenue le 20 janvier en présence de Emmanuelle Seyboldt (présidente du conseil national de l’Église protestante unie de France), l’exposition sur les Diaconesses de Reuilly. 

L’exposition sera en février au temple de la Garenne Colombe et tout le mois de mars à Genève à la paroisse de Champel-Malagnou.

Partager