Quelle place pour la Parole de Dieu dans notre vie ?

Prédication du 25 juillet 2021 de Mustapha Aliouat apportée aux paroissiens du Temple de Talence.
Ce culte a été diffusé en direct sur la chaîne YouTube de Talence. Si vous le souhaitez, vous pouvez écouter/voir l’enregistrement en replay sur YouTube.

Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.
Matthieu 11 : 15

  • Entendre ! Cette faculté nous parait naturelle. Allant de soi.
    Mais il existe des facteurs qui nous empêchent d’entendre.

Sur le plan physique, suite à des malformations ou des traumatismes auditifs, entendre est synonyme de difficultés, voire d’impossibilité. C’est le cas pour plusieurs millions de sourds et malentendants.

Sur le plan psychologique, il y a des blocages suite à des épreuves douloureuses de la vie, décès d’un être cher, humiliation dû à une injustice, qui empêchent à cause d’une blessure, d’entendre la Parole de Dieu.

Si Dieu est bon, pourquoi a-t-il permis telle épreuve ?

Bien souvent, c’est à cause d’une épreuve trop grande que naît l’athéisme.
Exemple : F. Nietzsche qui a perdu son père Pasteur et son petit frère Joseph à l’âge de 6 ans.

Cette épreuve du deuil a hélas rendu définitivement sourd F. Nietzsche.

Pour lui, Dieu est mort le jour où son père mourut. Mais aussi la joie de vivre, la paix intérieure et l’optimisme se sont évaporés à jamais de son cœur.

Autre facteur qui nous empêche d’entendre : notre formatage intellectuel.
Il arrive que nos errements intellectuels nous mettent en incapacité d’entendre la Parole du Christ.

Ainsi, au fil des siècles tissés de traditions, nous avons réécrits la Parole de Dieu en un codex juridique, un Dalloz religieux. Le légalisme remplaça alors la grâce.

Pour de trop nombreux chrétiens, la Parole de Dieu est une compilation de règles, reposant sur une morale, qui a pour corollaire une culpabilité qui nous empêche de connaître la paix.

la lettre tue, mais l’esprit vivifie.
2 Corinthiens 3 : 6

Si le nombre de chrétiens fond aussi vite que les glaces des Pôles, celui des chrétiens heureux dans leur foi est aussi rare qu’une source d’eau dans le désert !

Une vie de devoir où les œuvres, nos œuvres, enlèvent tout goût à la vie.

  • Bien des chrétiens finissent par n’avoir plus envie de croire.
  • Bien de nos contemporains n’ont aucun désir de croire.

A quoi bon croire ? Pourquoi croire ?

Nous oublions, ainsi que la Parole de Dieu est d’abord une source de vie, de consolation. Une force d’espérance et donc de joie.

  • Entendre c’est croire !

« L’homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute Parole de Dieu »
Matth. 4 : 4

  • La Parole de Dieu est nourriture. Elle est le pain de vie.

« Je suis le pain de vie. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement.»
Jean 6 : 49 – 51

  • Pour cheminer dans notre vie de jeune, d’adulte ou encore de sénior, nous avons besoin de paroles fortes, rassurantes, consolantes, pour espérer, entreprendre et réussir.
  • Les épreuves blessent notre cœur,
  • la nostalgie attriste notre âme,
  • le doute fragilise notre esprit.

Même sans de grandes épreuves, être heureux peut devenir difficile parfois ! 

C’est pourquoi entendre et écouter la Parole du Christ est salutaireElle est une énergie vitale. C’est par elle que le monde a été créé.

« Toutes choses ont été faites par elle…En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes… »
Jean 1 : 3-4

C’est par elle que le Christ ressuscita Lazare et lui-même ressuscita des morts.
C’est par elle que nous sommes renouvelés et qu’un jour nous ressusciterons.

Puissance créatrice et puissance régénératrice

C’est la Parole du Christ qui a guérit la femme hémorroïsse, l’aveugle Bartimée, qui a touché le cœur de Nathanaël sous le figuier, ou encore de Saul de Tarse sur le chemin de Damas.

« Ainsi la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu. »
Rom. 10 : 17

La Parole de Dieu est la source de la foi

Le prophète Jérémie déclare :

« J’ai recueilli tes paroles, et je les ai dévorées. Tes paroles ont fait la joie et l’allégresse de mon cœur. »
Jérémie 15 : 16

 

Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme ; elles se renouvellent chaque matin. »
Lamentations de Jérémie 3 : 22 –  23

 

« Tes paroles sont douces à mon palais, plus que le miel à ma bouche ! »
Psaumes 119 : 103

 

Il n’y a de bonheur que dans la Parole de Dieu ! Car la Parole de Dieu est lumière et vie.

« Elle a été faite chair, en Jésus-Christ, et elle habite en nous pleine de grâce et de vérité. »
Jean : 1 : 14

 

  • Croire, c’est partager, c’est communiquer, c’est communier

« Voici je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi »
Apocalypse 3 : 20

Entendre, c’est vivre !

Le Christ nous renvoie cependant à notre responsabilité d’entendre ou plutôt d’écouter sa Parole.

  • Nous ne pouvons croire sans écouter ce que les autres croient, dans des communautés proches ou lointaines.
  • Nous appartenons à un grand peuple, celui de l’église universelle.
  • Nous ne pouvons croire sans nous inspirer de la foi de ceux qui nous ont précédé, ni sans nous ouvrir à ceux qui nous suivront.
  • Nous appartenons à une grande lignée de croyants qui s’étend sur des centaines de siècles !
  • Nous ne pouvons croire sans que notre foi puisse être partagée.
  • Le champ, c’est le monde, c’est l’humanité entière qui est appelée au Salut, dont mon voisin, mon collègue, mon ami(e ).

« Que celui qui a des oreilles pour entendre entende »

Le Christ interpelle ses interlocuteurs dans trois situations :
– en rendant, lui, le fils de Dieu, hommage à Jean-Baptiste, le serviteur modèle. Matthieu 11 : 15
– en enseignant avec la parabole du semeur la puissance de sa Parole. Matthieu 13 : 9
– en parlant de la fin du monde et de son retour en gloire. Matthieu 13 : 43  

Alors pourquoi entendre ?

  • Pour louer et servir.
    Notre service doit être un moyen de transmettre la fraternité et non la rivalité.
  • Pour être un Héraut du royaume.
    Pour hâter le règne de Justice et de Paix, le royaume de Dieu.

« Qu’ils sont beaux sur les montagnes les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie la paix ! De celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie le salut ! »
Esaïe 52 : 7

  • La volonté de Dieu est de nous élever en dignité et en sagesse.

« Chema Israël, Ecoute Israël, l’Eternel est notre Dieu, l’Eternel est un » Deutéronome 6 : 4
« Ecoute mon fils… »
Proverbes 2 : 1 à 7

  • C’est en écoutant, non pas les réseaux sociaux, mais la Parole de Dieu que nous pourrons toucher à la Sagesse.

« Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier »
Psaumes 119 : 105

 

« La sagesse ne crie-t-elle pas? L’intelligence n’élève-t-elle pas sa voix?
C’est au sommet des hauteurs près de la route, C’est à la croisée des chemins qu’elle se place; »
Proverbes 8 : 1 – 2

 

« Hommes, c’est à vous que je crie, Et ma voix s’adresse aux fils de l’homme.
Stupides, apprenez le discernement; Insensés, apprenez l’intelligence.
Écoutez, car j’ai de grandes choses à dire, Et mes lèvres s’ouvrent pour enseigner ce qui est droit.
Car ma bouche proclame la vérité, Et mes lèvres ont en horreur le mensonge; »
Proverbes 8 : 4-7

Un jeune homme agenouillé avec les mains levées dans la pénombre du coucher de soleil

Puissions-nous comme Samuel entendre l’appel du Seigneur et répondre promptement :

« Seigneur parle ton serviteur écoute »
I Samuel 3 : 11

Ne dit-on pas les paroles s’envolent mais les écrits restent ?
Mais la Parole de Dieu est un rocher qui défie les siècles.

« Le Ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront pas »
Matth 5 : 18

Partager