Finances

Une mère et une grand-mère tiennent entre elles une petite fille par la main et cheminent dans la forêt vers un pont en bois
3 générations cheminent paisiblement vers un pont @IA

Notre Église nous accompagne à chaque étape de notre vie… 

Elle fait rayonner la foi autour de nous.  

Donner est un geste d’engagement à ses côtés,

pour qu’elle vive et puisse annoncer l’Évangile. 

Quelles sont nos ressources ?

Depuis la loi de séparation des Églises et de l’État (décembre 1905) ce sont les fidèles seuls, par leurs libres dons et legs, qui procurent à l’Église Protestante Unie de quoi subvenir à ses besoins matériels.

Et il en était ainsi à la naissance de l’Église …

Que celui qui est appelé au ministère, s’attache à son ministère; que celui qui enseigne, s’applique à l’enseignement; que celui qui est chargé d’exhorter, exhorte; que celui qui distribue les aumônes, le fasse avec libéralité; que celui qui préside, le fasse avec soin; que celui qui exerce la miséricorde, le fasse avec joie.
(Romains 12:7-8)

De l'argent : pour qui ? pour quoi ?

De par son statut d’association cultuelle régie par la loi de 1905, l’intégralité des ressources doit servir à « l’exercice public du culte ».

L’argent reçu est donc mis au service de la mission de l’Église et de l’Évangile. Mais comment ?

  1. Une partie des sommes reçues est utilisée pour faire face aux dépenses locales de fonctionnement de l’Église (30% environ) = eau, éclairage, chauffage, entretien, assurances, taxes foncières, reproduction et envoi du bulletin, déplacements dans le secteur, Bibles et carnets de chants, matériel pour les enfants, les jeunes…
  2. L’autre partie est destinée aux dépenses communes et est envoyée à la caisse centrale de l’Église Protestante Unie de France qui assure principalement le traitement des pasteurs sur toute la France, leur retraite et leur formation. Ce système permet une solidarité entre les régions et les églises locales de toute la France.

Le trésorier, sous la responsabilité du conseil presbytéral, s’en assure. Avec la commission financière il prépare le budget, assure le suivi des charges et produits ainsi que l’animation financière de notre communauté. Cette commission est composée des trésoriers de communauté locale dans chaque secteur de l’Église Protestante Unie de Bordeaux. Chaque année, les comptes sont contrôlés par un commissaire aux comptes, et soumis à l’approbation de l’assemblée générale des membres de l’Église, qui vote aussi le budget pour l’année suivante.

Donner : combien ?

La réglementation fiscale française prévoit que les dons nominatifs ouvrent droit à une réduction fiscale à la hauteur de 66% du don. Le prélèvement à la source en tient compte (reversement en janvier).

Quelques exemples :

  • Je fais un don de 100 €, après déduction fiscale il ne m’en coûtera en fait que 34 €.
  • Chaque année, je mets de côté environ 150€ destinés à l’Église. En avril, je fais un don de 150€, et je mets comme montant annuel de mes offrandes dans ma déclaration fiscale : 450€. En septembre je fais un don de 300€. Et en janvier de l’année suivante, l’administration fiscale me rembourse 297€, donc j’ai finalement dépensé un peu plus (153€).

Les dons, même les plus faibles, sont toujours appréciés.

On en voit une trace dans l’épisode dit de la présentation au Temple de Jésus  après sa naissance (ici représenté par le peintre Guercino) ; les deux colombes qu’on peut voir en bas sont l’offrande minimale prévue pour la naissance d’un enfant (Lévitique 12:8), et le tableau nous rappelle que Marie et Joseph n’avaient guère de moyens.

Présentation de Jésus dans le Temple - peinture de Guercino (1591-1666)
Présentation de Jésus au Temple - peinture de Guercino (1591-1666)

En peu de mots ...

CHACUN EST LIBRE DE DONNER CE QU’IL VEUT, OU PEUT.

Donner : comment ?

Illustration avec 3 images pour expliquer les modes de paiement

Vous pouvez adresser votre don directement au secteur EPUdB de votre choix en cliquant sur l’un des liens :

  • En espèces, lors des cultes

  • En chèque, à l’ordre de l’Église Protestante Unie de Bordeaux, à déposer dans la corbeille lors des cultes, ou à adresser au trésorier de votre secteur. Vous pouvez également les envoyer au secrétariat : Église Protestante Unie de Bordeaux, 32 rue Commandant Arnould, 33000 Bordeaux

  • En virement automatique : vous donnez à votre banque l’ordre de virer régulièrement une somme convenue sur le compte de votre secteur. Ce choix permet à nos finances de mieux se porter du fait de la régularité des versements.

    Nous vous remercions de bien vouloir vous adresser au secrétariat pour obtenir les coordonnées bancaires requises (code IBAN).

  • « En ligne » : il s’agit d’un don par paiement sécurisé, accessible en cliquant sur ce lien.

Donner : quand ?

Traditionnellement, les donateurs tendent à rassembler leurs dons vers la fin de l’année civile. Nous vous invitons à étaler davantage vos contributions, car nos dépenses se répartissent tout au long de l’année (chauffage, éclairage, salaires, etc.), et l’Église est auprès de vous tous les jours et même au mois d’août.

À l’occasion d’événements familiaux (baptêmes, mariages, services d’action de grâce), vous serez invités à faire un don.

Faire ou envisager un legs

Un legs est une disposition testamentaire par laquelle vous décidez de transmettre tout ou partie de vos biens après votre décès à l’Église.

Les legs représentent une formule souvent intéressante pour agir en faveur de l’Église sans léser ses héritiers. Pour bien comprendre de quoi il s’agit nous vous invitons à poursuivre votre lecture dans cet article.

Partager